PHILIPPE STARCK

AUX ORIGINES, SON LIEU DE NAISSANCE


Immédiatement revient à l’esprit de Philippe Starck le souvenir de la parfumerie de sa mère. C’est dans l’exiguïté de l’arrière-boutique, où il passe des heures, qu’il découvre l’enivrante et singulière «odeur de son ennui». «Dans ce lieu où j’aimais me réfugier, j’étais nulle part et en même temps j’étais partout. Grâce aux odeurs, j’arpentais un territoire inconnu d’une infinie richesse. Je grandissais à l’intérieur même du véhicule le plus puissant pour le cerveau et pour l’inconscient.» L’essence même de la créativité.

Store Locator

Trouvez votre boutique